Environnement

Les Angloys sont très attachés à leur cadre de vie, imbriquant la nature et la ville et largement ouvert sur l’océan. La préservation de ces atouts d’exception a nécessité une action forte et déterminée afin de protéger nos plages, maintenir la qualité des eaux de baignade grâce à d’importants travaux hydrauliques, créer de nouveaux espaces verts, régénérer la forêt et encourager les comportements respectueux de la nature.

Protéger notre littoral : un combat incessant

Protéger notre littoral : un combat incessant

Fruit d’un chantier école, le square des Combattants d’Indochine

Fruit d’un chantier école, le square des Combattants d’Indochine

La drague Hondara réalise le réensablement des plages

La drague Hondara réalise le réensablement des plages

Le parc Izadia connaît une nouvelle dynamique

Le parc Izadia connaît une nouvelle dynamique

Un renforcement de notre action contre l’érosion côtière : depuis 2016 sont conduits des travaux annuels de réensablement des plages grâce au sable récupéré lors des opérations de dragage du chenal d’accès au port, de consolidation des digues et de stabilisation des dunes.

Un label pour la qualité des eaux de baignade qui récompense les mesures prises en 2016 aux Sables d’Or (2,5 M€ de travaux hydrauliques et d’assainissement) pour protéger la santé des baigneurs.

De nouveaux aménagements contre les inondations avec la nouvelle station de pompage qui régule en 48 heures une pluie décennale au lac de Chiberta et la création de bassins de rétention au Maharin et au stade Saint-Jean.

Le développement des espaces verts avec la création de nouveaux jardins publics et de jardins familiaux. La plantation de plus de 800 arbres dans les espaces publics, la régénération des parcelles de bois et les expériences d’éco-pâturage.

L’amélioration des équipements du Parc écologique Izadia, le réaménagement de la salle d’exposition, de nouvelles animations et expositions, le développement de la sensibilisation du public.

La diminution progressive de la consommation d’énergie de l’éclairage public par le remplacement des ampoules au mercure par des LED permettra une économie de la consommation d’énergie de 40 %.

La mise en place du zéro phyto avec l’abandon de produits phytosanitaires pour entretenir les parcs, jardins publics, voirie, bâtiments et espace publics a un impact très positif sur la qualité de l’eau et des milieux naturels.